Publié dans Notes

Le marché suisse est assez petit…

Je me demande toujours pourquoi certaines entreprises se permettent de passer à côté du plus grand marché de la Suisse, à savoir la Suisse alémanique. D’un point de vue commercial, cela n’a aucun sens !

Est-ce que vous et votre entreprise en faites partie ? Seriez-vous prêt à partager avec moi les raisons qui ont conduit à cette décision ? Une connaissance m’a récemment dit que c’était simplement de la paresse – mais j’ai du mal à le croire.

Aidez-moi à comprendre ! Je me réjouis de recevoir votre courrier à l’adresse info@textes-en-allemand.ch.

Publié dans Notes

Difficile à apprendre…

Je n’ai jamais pensé que se mettre à son compte et monter sa propre entreprise serait facile, mais rien ne vous prépare vraiment à faire face à tout ce qui peut vous tomber dessus.

L’une des leçons les plus difficiles a été qu’il ne suffisait pas d’être bon dans un domaine et d’avoir un joli site web pour en faire la promotion….. .

Pour que mes clients puissent me trouver, je devais rassembler tout mon courage et me rendre visible : Visible comme un être humain complet, avec mes forces mais aussi mes faiblesses. Et ça, jour après jour, tous les jours de la semaine.

Et chaque jour, je dois à nouveau faire face à mes doutes : Mon offre est-elle suffisamment bonne ? Suis-je assez bonne dans mon domaine ?

Curieusement, j’en suis aussi quelque peu contente. Parce que ces doutes me permettent de surmonter mes peurs chaque jour, de grandir à partir de celles-ci, et là où j’ai encore des lacunes, de les combler et d’apprendre davantage, pour m’améliorer constamment.

Et vous, avez-vous parfois des doutes sur vous-même ?
Discutons-en dans les commentaires.

Publié dans Notes

Il y a des jours où tout s’emballe

Il y a des jours où tout s’emballe.
On a l’impression qu’on n’arrive même plus à entendre ses propres pensées à cause du trop grand nombre de choses et de personnes qui s’accablent sur nous.

Quand ça m’arrive, je prends un moment pour descendre dans le jardin.

J’enlève mes chaussures et je sens l’herbe fraîche sous mes pieds. Je regarde les plantes pousser. Je m’assieds sur le mur de pierre près de la petite rivière Seyon et je regarde l’eau couler. Je respire les différents parfums.

Je fais cela jusqu’à ce que je sois calme et que j’aie un plan dans ma tête de l’ordre dans lequel je vais m’attaquer à mes priorités.

Et vous, c’est quoi votre truc pour ralentir ?

#détente#équilibre#tranquillité#repos#pause#sefairedubien#selfcare#metime Weniger anzeigen

Publié dans Notes

Comment traduisez-vous « Schloss »?

« Les traductions automatiques d’aujourd’hui sont beaucoup plus avancées qu’il y a 10 ans, n’est-ce pas ? ».

Oh oui, c’est vrai ! Et j’apprécie cela. Je travaille aussi en partie de manière semi-automatique, c’est-à-dire que je laisse un logiciel créer le brouillon et faire ensuite ce qu’on appelle le post-processing. Mais je ne peux pas le faire sans post-traitement pour le moment, les programmes automatiques actuels sont trop enclins à faire des erreurs de traduction grossières pour le moment. Par exemple, ils peuvent très mal gérer les homonymes (lorsqu’un même mot a des significations différentes).

La semaine dernière, il m’est arrivé que mon logiciel traduise le mot allemand « Schloss » en français « cadenas » au lieu du mot correct « château ». Heureusement, je connais le français et je l’ai remarqué ! Mais imaginez combien cela aurait été embarrassant si j’avais dû faire aveuglément confiance au logiciel !

Est-ce que quelque chose de semblable vous est déjà arrivé ?

Publié dans Notes

Il n’y a qu’un seul moi !

Client : En quoi votre offre de traduction est-elle différente de celle de tout autre traducteur ou agence de traduction?
Moi : C’est moi qui fais la différence. Moi avec toutes mes connaissances, mon expérience et mes convictions.

Une traduction correcte peut être réalisée par toute personne ayant appris le métier et maîtrisant langues source et cible. C’est la base.

Mais ce qui va au-delà est est très personnel !

👉 Aucun client n’est trop petit pour moi : tous sont aussi importants les uns que les autres et je prends leurs préoccupations au sérieux. En outre, je n’ai pas de quantité minimale de commande.
👉 J’ai une large formation générale, un parcours universitaire et des années d’expérience en marketing, tant dans l’industrie traditionnelle de l’Arc Jurassien (horlogerie, machines, décolletage) que dans la communication pour des organisations et associations dans les domaines familial, social, politique et environnemental.
👉 Je ressens un grand amour pour la région dans laquelle j’ai choisi de vivre, pour ses habitants et leur mentalité, et je suis heureuse chaque fois que je peux contribuer à faire connaître leurs merveilleux produits au-delà des frontières linguistiques.
👉 J’adore l’internet et les réseaux sociaux, et je m’y déplace comme un poisson dans l’eau. J’ai d’ailleurs fondé en 1999 l’une des premières agences de communication de Suisse alémanique spécialisée dans le contenu web. Si ces médias sont un peu suspects pour vous ou si vous n’aimez pas les utiliser, je suis l’interlocuteur idéal pour vous !

À ma connaissance, aucun autre service de traductions offre ce paquet de compétences et c’est pourquoi je suis ravie si vous avez envie de faire ma connaissance et tester mes services! N’hesitez pas de me contacter par e-mail à info@textes-en-allemand.ch

Publié dans Notes

Quelles valeurs quident vos décisions?

Toutes les décisions que nous prenons sont le reflet de nos croyances et nos valeurs.

L’une de mes valeurs les plus importantes au travail est la fiabilité.

D’un côté, bien sûr, cela signifie respecter les délais, apporter des corrections, des choses comme ça. Mais cela va sans dire de toute façon.

Mais pour moi, la fiabilité comprend aussi autre chose : dire NON si je ne maîtrise pas un sujet et ne peux pas l’apprendre dans un délai raisonnable. Je ne prétends pas qu’il soit facile de dire à un client fidèle « je ne peux pas faire ça ». Mais je suis convaincu que c’est la bonne chose à faire à long terme, parce que cela préserve ma crédibilité en tant que fournisseur de travail de qualité.

Et vous, quelles valeurs guident vos décisions ?

Publié dans Notes

3 outils en ligne qui me facilitent la vie (et la vôtre aussi)

L’autre jour, vous m’avez demandé quels outils en ligne j’utilise moi-même dans ma vie quotidienne de traductrice.

Sur le plan professionnel, je travaille bien sûr avec un logiciel de traduction professionnel, qui me permet également de travailler de manière artisanale ou semi-automatique à un niveau de qualité que les offres gratuites ne peuvent pas concurrencer pour le moment.

Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter trois outils gratuits qui peuvent vous aider à aller très loin – à condition que vous connaissiez la langue cible au moins suffisamment pour reconnaître les absurdités évidentes.

1. deepl.com

Si vous souhaitez traduire des phrases ou des paragraphes pas trop compliqués d’une langue européenne vers une autre, vous trouverez votre bonheur avec Deepl. Le logiciel a été développé en Allemagne, il est donc bien sûr particulièrement adapté à l’allemand, mais il fait aussi l’anglais et le français pas mal. Parfois, cependant, il déforme le sujet et l’objet, ou s’il ne connaît pas un mot, il suppose qu’il s’agit d’une faute de frappe et en prend simplement un qui s’écrit de la même façon. Par exemple, un de mes clients a été trompé en confondant pulpe et poulpe – pas très appétissant !

Deepl est idéal pour les phrases courtes et standard, les courriels ou la correspondance commerciale standard. Il le fait très bien ! Un autre avantage est que les synonymes et les traductions alternatives sont suggérés dans le texte traduit sur le côté droit lorsque vous passez la souris dessus. On peut également corriger et écraser le texte traduit.

Son principal inconvénient est qu’il ne peut pas encore gérer correctement les phrases complexes ou les nombreuses clauses subordonnées, et qu’il confond parfois le sujet et l’objet.
La version gratuite présente un autre inconvénient : les traductions et vos corrections sont utilisées pour que l’IA puisse apprendre et s’améliorer. Veillez donc à ne pas enregistrer des textes confidentiels ou à contenu personnel.

https://www.deepl.com/translator

linguee.de

Linguee vient de la même forge que deepl, c’est son origine, pour ainsi dire. L’IA compare des phrases sur des sites web multilingues.

Particulièrement utile : la page source est indiquée, vous pouvez donc y faire vos propres recherches dans le contexte d’origine. J’aime utiliser Linguee surtout pour traduire des documents officiels, par exemple pour l’administration fédérale, et partout où une grande entreprise ou organisation utilise sa propre terminologie.

Inconvénients : cet outil n’est vraiment utile que si vous connaissez également la langue cible, afin de pouvoir comparer les phrases et les expressions dans leur contexte respectif.

https://www.linguee.de/

wikipedia.org

Certains domaines ont leur propre vocabulaire spécialisé. Si je travaille souvent dans un domaine, comme la viticulture, j’achète les dictionnaires spécialisés qui vont avec pour mon logiciel de traduction. Toutefois, cela ne vaut la peine que si vous traduisez souvent et régulièrement pour un domaine (pour moi, par exemple, la viticulture et la sociologie).

C’est là que Wikipédia entre en jeu. J’ai été auteur et administrateur de la Wikipédia allemande pendant de nombreuses années et je trouve formidable les connaissances que les bénévoles ont accumulées au cours de centaines de milliers d’heures de travail. Entre autres, ils ont minutieusement relié les articles respectifs et leurs équivalents dans d’autres langues.

Cela est particulièrement utile pour les sujets de niche, pour lesquels il est autrement difficile de trouver des pages multilingues avec un vocabulaire spécialisé pour constituer une terminologie.

Le gros inconvénient de Wikipédia est que je m’y perd trop souvent et qu’au lieu de faire mon travail efficacement, je passe des heures à lire des articles sur une grande variété de sujets.

https://de.wikipedia.org/

Publié dans Notes

Est-ce qu’il faut toujours se limiter à un ou deux domaines de spécialisation ?

On dit qu’il se limiter à un ou deux domaines de spécialisation si on veut se faire une rénommée en tant que traductrice, et ce n’est pas faux.

Plus je connais un domaine particulier, moins j’ai à faire de recherches lors de la traduction, et plus je peux travailler rapidement.

Ceci étant dit, si je ne choisis pas mes missions et mes clients en fonction des mêmes thèmes à répétition, mais en fonction du fait que leur entreprise ou leur produit correspondent à mes valeurs, mon travail est non seulement plus varié au final, mais aussi beaucoup plus satisfaisant. Et comme chacun sait, les vaches heureuses donnent plus de lait 😉 😜

P.S. mes domaines de spécialisation sont:

  • les sciences sociales
  • la psychologie sociale et individuelle
  • les sciences politiques

Mais aussi (pour le pur plaisir):

  • la viticulture et le vin
  • le jardin et la nature
  • l’horlogerie
  • la mécanique

Alors si vous avez envie de travailler avec une traductrice ouverte d’esprit, curieuse et intéressée, n’hésitez pas à m’écrire à l’adresse info@textes-en-allemand.ch !

Publié dans Notes

Tout commence par une pensée

Tout commence par une pensée. En général, quelque chose du genre :

 » Il faudrait que… « 

ou :

« Il y manque un… »

Je ne suis pas du genre à m’asseoir sur un « il faudrait que… ». En allemand, il existe un dicton du poète Erich Kästner, qui dit : « Es gibt nichts Gutes, ausser man tut es » (« Il n’y a rien de bon, à moins de le faire »).

C’est ainsi qu’est né l’idée pour créer un acceuil parascolaire dans notre village, dont j’étais l’une des cofondatrices, ainsi qu’un projet de construction d’un petit parc avec une place de jeux au centre du village ensemble avec une équipe de tonnerre, et de nombreux autres petits et grands projets.

« On devrait… « n’apporte pas à elle seule le progrès. Une bonne idée, et des alliés motivés – c’est ainsi que des améliorations peuvent être apportées, non seulement dans la vie du village, mais partout où les gens se rassemblent !

Avez-vous déjà eu une bonne idée dont vous étiez convaincus, et l’avez mise en œuvre avec d’autres ?

Publié dans Notes

Pourquoi mes clients me font confiance

 » Les traductions, c’est avant tout une histoire de confiance. Avec Katharina, nous sommes sur la même longueur d’onde!  » – Tulipan Zollinger, Zollinger Bio SA sur LinkedIn.

C’est pour ça ! Le fait qu’elles sachent qu’elles peuvent compter sur moi est l’une des raisons pour lesquelles j’aime travailler pour « mes » PME romandes.

Avec mon service de traduction sur mesure, vous pouvez :

  • entrer en contact ou rester en contact avec vos clients et clients potentiels germanophones
  • publier régulièrement des textes et des messages en allemand (blogs, newsletters, réseaux sociaux)

Et tout cela dans la confiance

  • que j’ai compris quelles valeurs sont importantes pour vous
  • que je ne traduise pas seulement les mots de votre message, mais aussi son sens
  • qu’il n’y aura pas de malentendus dûs à la langue (seulement les autres 😉 )
  • que je suis pleinement engagée envers votre entreprise et vos produits, même si je suis un prestataire externe et non une employée

La fiabilité, la confidentialité et la loyauté font autant partie de mon travail que la compétence et le savoir-faire!