Publié dans Notes

Trois choses que je ferai différemment, si je devais recommencer aujourd’hui

Chacune et chacun d’entre nous a fait des erreurs lors du lancement de son entreprise. C’est normal. La création d’une entreprise est toujours un processus d’apprentissage!

Moi, par exemple, je voulais tout faire par moi-même et j’avais peur que les gens me considèrent comme incompétente si j’admettais que je ne savais pas faire certaines choses. Mais au final, j’ai économisé de l’argent au mauvais endroit ! Acquérir de nouvelles compétences (qui souvent ne vous passionnent même pas vraiment) est possible, mais cela demande beaucoup de temps et d’énergie… et le résultat est au mieux médiocre comparé au travail de quelqu’un qui a appris son métier correctement.

Trois choses que je ferai différemment, si je devais recommencer aujourd’hui:

  • faire appel à un comptable/fiduciaire pour s’occuper de mes finances ;
  • engager un graphiste pour élaborer un concept visuel cohérent, de sorte que, dès le premier jour, ma comm fera une impression professionnelle avec une valeur de reconnaissance ;
    et enfin, last but not least, je voudrais
  • engager une personne externe pour s’occuper de la communication

Le dernier point peut surprendre, après tout, je gagne mon argent dans les communications. Mais comme vous le savez, les enfants du cordonnier ont les plus mauvaises chaussures. On devient comme aveugle à sa propre entreprise ou son travail et commet soi-même les erreurs qu’on est pourtant très attentif à éviter avec ses clients.

Y a-t-il également des choses dans votre vie d’entrepreneur que vous feriez différemment aujourd’hui ?

Publié dans Notes

Est-ce qu’il faut toujours se limiter à un ou deux domaines de spécialisation ?

On dit qu’il se limiter à un ou deux domaines de spécialisation si on veut se faire une rénommée en tant que traductrice, et ce n’est pas faux.

Plus je connais un domaine particulier, moins j’ai à faire de recherches lors de la traduction, et plus je peux travailler rapidement.

Ceci étant dit, si je ne choisis pas mes missions et mes clients en fonction des mêmes thèmes à répétition, mais en fonction du fait que leur entreprise ou leur produit correspondent à mes valeurs, mon travail est non seulement plus varié au final, mais aussi beaucoup plus satisfaisant. Et comme chacun sait, les vaches heureuses donnent plus de lait 😉 😜

P.S. mes domaines de spécialisation sont:

  • les sciences sociales
  • la psychologie sociale et individuelle
  • les sciences politiques

Mais aussi (pour le pur plaisir):

  • la viticulture et le vin
  • le jardin et la nature
  • l’horlogerie
  • la mécanique

Alors si vous avez envie de travailler avec une traductrice ouverte d’esprit, curieuse et intéressée, n’hésitez pas à m’écrire à l’adresse info@textes-en-allemand.ch !