Publié dans Notes

Aujourd’hui je suis reconnaissante…

Lorsque je me suis assise devant l’ordinateur tôt ce matin, je savais qu’aujourd’hui j’allais faire un voyage chez des vignerons, chez un artisan de cosmétiques naturels, dans un château médiéval, découvrir de nouveaux résultats de recherche sur Covid, et puis aussi l’amour ! Oui, un vrai mariage !

Je ne connais pas d’autre activité que les traductions où l’on puisse aborder autant de sujets différents et apprendre autant en une seule journée. Jour après jour après jour.

Mes clients et leurs sujets sont la raison pourquoi j’allume mon ordinateur tous les matins avec joie et curiosité…. et avec la question: Quels nouveaux sujets passionnants vont arriver aujourd’hui ?

Je suis tellement reconnaissante à mes clients de rendre cela possible !

Publié dans Notes

« Faux amis » entre l’allemand et le français

Le saviez-vous : il existe de nombreux « faux amis » entre l’allemand et le français !

Les « faux amis » sont des mots qui existent dans les deux langues, mais qui ont chacun un sens différent, comme par exemple la palme de l’illustration.

Ces mots ont parfois une origine commune, comme dans l’exemple présenté, les palmes françaises ont en fait été nommées d’après les feuilles du palmier.

Les personnes qui ne connaissent pas une langue ne sont parfois pas conscientes de ces différents sens et supposent que si le mot est le même, le sens doit également être le même.

Pour aggraver les choses, les vérificateurs d’orthographe ne remarquent pas d’erreur dans ces cas-là car, après tout, le mot existe !

Si vous n’êtes pas sûr et que vous voulez éviter d’écrire des bêtises, laissez-moi vérifier rapidement votre texte allemand avant de le publier. N’hésitez pas à me contacter par e-mail à info@textes-en-allemand.ch.

Publié dans Notes

Comment éviter des malentendus avec vos interlocuteurs germanophones?

Avez-vous déjà publié un texte en allemand sans le comprendre à 100%?

Je sais : les outils de traduction automatique sont devenus relativement fiables pour traduire des phrases simples.

Relativement fiables. Il faut donc relire chaque phrase pour s’assurer que « pulpe » n’a pas été confondu avec « poulpe » ou quelque chose du genre (exemple réel, j’ai toujours un peu mal au coeur en y pensant!).

Avez-vous déjà entendu l’expression « à chacun son métier, les vaches seront bien gardées » ?

Et bien, c’est vrai également pour communiquer dans une langue que l’on ne maîtrise pas à 100%. Si vous publiez un texte sans le comprendre, vous ne risquez pas seulement d’être mal compris, mais aussi de ne pas être pris au sérieux.

Évitez des malentendus avec vos interlocuteurs germanophones en me laissant relire vos traductions automatiques, les comparer à l’original et les corriger si nécessaire.