Publié dans Notes

Ma dernière formation

J’ai besoin d’apprendre comme d’autres ont besoin de l’air pour respirer. Cela me profite non seulement dans le domaine professionnel, mais aussi dans ma vie privée. C’est pourquoi je lis tout le temps pour rester à jour, mais je suis aussi des cours ou visite des conférences sur une grande variété de sujets.

Le dernier cours que j’ai suivi portait sur la géstion financière, la façon de planifier ses finances et d’investir.J’avais repoussé le sujet toute ma vie parce que l’argent, pour moi, n’est pas à priori important ou même intéressant. Le problème, c’est que si vous ne le prenez pas au sérieux, hélas, avec le temps, il (ou plutôt son absence) prendra beaucoup trop de place dans votre vie quotidienne !

Je ne voulais plus devoir réfléchir comment payer mes factures à tous les fin du mois, alors j’ai demandé un coaching à une spécialiste du domaine. Une petite année plus tard, je dois encore m’occuper un peu de la comptabilité et des paiements chaque semaine et le reste du temps, je n’ai même pas à y penser.

Ma prochaine formation portera sur un sujet plus passionnant. J’aimerais par exemple apprendre plus sur la communication scientifique. Je vous tiendra au courrant….

Publié dans Notes

Mon invesstissement le plus utile

Je suis à mon compte depuis plus de 20 ans et pendant cette période, j’ai déjà dû résoudre un problème ou un autre.

Le plus utile est d’investir dans le bon outil pour chaque problème ou tâche récurrente. Pour moi, il s’agit principalement de logiciels, de dictionnaires spécialisés, d’associations professionnelles et de savoir-faire.

C’est surtout ce dernier qui est souvent négligé. Au fait, je ne parle pas du savoir-faire des traducteurs (même s’il y a bien sûr beaucoup de choses qui se passent, notamment dans le domaine de l’intelligence artificielle et de la traduction automatique), mais surtout de se tenir au courant des évolutions dans vos domaines de spécialisation. Plus mes connaissances sont à jour, plus je peux traduire efficacement, car je dois faire moins de recherches. Et le fait de travailler en réseau avec des collègues professionnels me permet de transmettre le travail à la bonne personne dans les cas où je devrais investir trop de temps dans la recherche.