Publié dans Notes

Mon invesstissement le plus utile

Je suis à mon compte depuis plus de 20 ans et pendant cette période, j’ai déjà dû résoudre un problème ou un autre.

Le plus utile est d’investir dans le bon outil pour chaque problème ou tâche récurrente. Pour moi, il s’agit principalement de logiciels, de dictionnaires spécialisés, d’associations professionnelles et de savoir-faire.

C’est surtout ce dernier qui est souvent négligé. Au fait, je ne parle pas du savoir-faire des traducteurs (même s’il y a bien sûr beaucoup de choses qui se passent, notamment dans le domaine de l’intelligence artificielle et de la traduction automatique), mais surtout de se tenir au courant des évolutions dans vos domaines de spécialisation. Plus mes connaissances sont à jour, plus je peux traduire efficacement, car je dois faire moins de recherches. Et le fait de travailler en réseau avec des collègues professionnels me permet de transmettre le travail à la bonne personne dans les cas où je devrais investir trop de temps dans la recherche.