Publié dans Notes

Les contacts directs me manquent!

Cela fait presqu’un an que j’ai entendu parler pour la première fois de ce fameux virus qui a tant perturbé notre vie. Dans mon travail, il est courant depuis 20 ans de communiquer par e-mail, car les textes sont de toute façon traités sur l’ordinateur.

Je me souviens encore que, bien avant la fin des « années zéro », certains clients voulaient que je leur envoie leurs textes d’abord sous forme imprimée, puis également sur disquette ou CD-Rom. Dans de nombreux cas, cette méthode était moins coûteuse (et presque plus rapide 😂) que l’envoi de fichiers par modem, surtout s’il s’agissait de fichiers volumineux.

Autrement dit, s’il s’agit uniquement de travail, le courrier électronique suffit comme contact. Le travail sur écran dans un bureau à domicile est solitaire, c’est pourquoi j’insiste pour se rencontrer de temps en temps, même si ce n’est pas pour travailler. En fait, j’ai rencontré beaucoup de mes clientes et clients en personne avant qu’ils/elles ne deviennent mes clients. Que ce soit lors d’une réunion d’une association professionnelle, d’une session de formation, d’un événement de réseautage ou dans un tout autre contexte, professionel ou non.

Ces rencontres informelles et ces échanges humains me manquent incroyablement, et s’il est agréable de « rencontrer » des gens que l’on connaît déjà par vidéoconférence, cette méthode n’est pas adaptée pour faire connnaissance de quelqu’un ou pour remplacer une vraie rencontre en face à face. C’est pourquoi j’ai vraiment hâte de prendre un café avec vous en personne pour papoter une fois que cette histoire de virus se sera calmée.